Tuesday, January 18, 2011

Décès du peintre Richard Fontaine Menutan



À l'heure où nous écrivions ces lignes, nous apprenions le décès de Richard Fontaine. Avec une très grande tristesse, nous ne changeons pas notre texte, mais le mettons au passé.

Richard Fontaine était un peintre nomade. De Maliotenam à Montréal, en passant par Québec et Paris, il transportait ses toiles et ses pinceaux.
Il aimait peindre en public ou au sommet des montagnes, prenait ses quartiers à l'hôtel Hilton Bonaventure de Montréal ou à l'Auberge de jeunesse de Tadoussac, se ressourçait aux chutes Manitou.

Ses portraits colorés parlaient. Sous son pinceau, les yeux d'un guerrier riaient, un shaman dansait dans la toundra, les rides des Anciens disaient toute la délicate et rude histoire du peuple Innu.
Il connaissait le Québec comme sa poche, campait en hiver sous la tente, et emmenait ses amis écouter les loups. Peintre animalier, il mettait en scène la faune du Nord sous des ciels irisés par les températures extrêmes.

Rich'Art avait la simplicité d'un autodidacte, la sincérité d'un homme en recherche, l'humour incisif d'un Innu. Une rencontre avec Richard Fontaine devenait vite une histoire d'amitié, et Menutan  (Pluie passagère)  comptait de très nombreux amis et fans à travers le monde.

Repose en paix Richard ! Ta recherche t'a emporté loin de nous, ton sourire nous manque déja, mais nous savons que, telle la pluie passagère, tu viendras, de temps en temps, nous toucher de ta grâce.

NB. Richard Fontaine devait participer au Symposium de Peinture de l'Hôtel Hilton Bonaventure de Montréal  du 27 au 30 janvier 2011. Richard était l'initiateur de ce symposium.
L'événement est maintenu, et un hommage lui sera rendu.

Un diaporama vous permettra de visualiser son oeuvre et l'homme qu'il était .


13 comments:

  1. Cher Richard

    Comme mon âme hurle de douleur en ce moment... Je fus sans doute un des derniers à te parler au téléphone.

    Tu m'as demandé de dire à tous ceux qui te connaissent à travers le monde à quel point tu as souffert à l'intérieur de ta carapace souriante depuis 4 ans.

    Oh mon doux ami de nomadisme.
    que Dieu te reçoive
    en peintre de sa
    bienveillance éternelle

    Je prierai pour toi
    tous les jours
    de ma vie terrestre

    J'ai confiance
    qu'à ma mort
    Dieu m'accorde
    la grâce d'être accueilli par toi
    au paradis de sa miséricorde.

    Pierrot
    ermite des routes
    www reveursequitables com
    pierrot@reveursequitables com

    ReplyDelete
  2. depuis ton dernier passage, nos pensions souvent à toi, dans l'attente d'une nouvelle escale au détour d'un voyage... tu feras toujours parti de nos rêves, et si nous ne t'offrirons plus de triples cafés, saches que tu es loin d'abandonner nos pensées et sommes très heureux de t'avoir rencontré bien à toi Richard, repose en paix

    ReplyDelete
  3. Beaucoup sont tristes, mais lui il est parti décorer l'autre monde, dans la joie et la sérénité.

    ReplyDelete
  4. C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la nouvelle de ta mort, moi qui t'ai rencontré à Montréal pas plus tard que la semaine dernière au Cabaret Tonnerre en compagnie de Kathia Rock. Le Québec vient de perdre un de ses plus grands artistes. J'irai voir ton symposium au Hilton de Montréal la semaine prochaine. Je vous invite d'ailleurs tous à lui rendre un dernier hommage et à faire connaître son oeuvre, témoignage unique de la culture innue.

    ReplyDelete
  5. Comme tous les habitués de Tadoussac, je suis consterné par le décès prématuré de notre ami Richard Fontaine.
    Il me semble qu'il avait encore tant de choses pertinentes à exprimer!
    Le Monde a bien besoin d'artistes et d'éveilleurs de consciences comme lui.
    «Notre» shaman au pinceau continuera de vivre dans nos coeurs, et il vivra aussi à travers ses oeuvres qui touchent, indéniablement.
    Merci Richard, pour ton ouverture au Monde, pour ta simplicité, pour ta facilité d'approche, pour ta générosité, pour ton regard sur ton peuple et sur les autres et sur le pays du nord, pour ta présence paisible et combien enrichissante.
    J'aime bien l'idée que tu vas décorer l'autre monde, car je crois que tu as rendu le nôtre meilleur.
    Amour et paix!

    Etienne Tremblay, Chicoutimi

    ReplyDelete
  6. Kwé Menutan, laisse toi porter par le vol de l'aigle jusqu'au pays du soleil...ton sourire m'habitera toujours

    ReplyDelete
  7. Merci pour cette page qui permet aux pensées et aux prières pour Menutan de prendre leur envol vers lui. Je me joins à vous de tout coeur pour lui envoyer la lumière qui chasse les souffrances. L'amitié.

    ReplyDelete
  8. Je viens d'apprendre, Richard, que tu t'en es allé sur les ailes du vent... Un choc ... Je n'ai d'autres mots pour l'instant que de te souhaite bonne route dans les immensités infinies des mondes... et que la Grande Mère t'accueille en son sein.
    Je garderai de toi - et de ton passage en Belgique - le souvenir de ta gentillesse, de ton sourire... et la difficulté parfois à te comprendre avec ton québécois !! Je garderai donc avec préciosité le T-shirt où tu fis mon portrait... (nous nous étions engagés dans le jeu subtile du don et du contre-don )ainsi que le petit tableau que je t'avais acheté... seuls les écrits restes donc...

    Allez, bon vent l'artiste et à bientôt sans doute lors d'un voyage shamanique !

    Marianne "Ellyum"

    ReplyDelete
  9. Richard

    tu vas me manquer... vraiment!

    J'aurais voulu savoir un tant soit peu de ta détresse pour pouvoir trouver les mots justes.

    Je vais me contenter de consoler du mieux que je peux mon amie Rose avec qui tu parlais presque tous les jours, ma grande amie, qui vit aussi en ce moment un grand deuil... Il faut quand même s'occuper des vivants.

    Mais pour toi, je souhaite tu tu retrouve la belle lumière de tes ciels nordiques exceptionnels, presque irréels.

    Que Dieu, ta mère et tous les grands manitous t'accueille comme un grand bonhomme, ce que tu as été parmi nous...

    J'espère que nous serons nombreux à t'honorer lors du symposium que tu organisais ce jeudi 27
    au Hilton.

    Je t'aime !

    Isabelle

    ReplyDelete
  10. Je t'ai rencontrée il y a 12 ans à Malioténam j'étais encore adolescente, en voyage et tu m'as aider à éclaircir plusieurs facettes de ma vie qui m'étaient encore sombre, j'ai grandi, rit, pensé beaucoup grâce à toi Richard, j'ai pas pu te voir avant ton grand départ, j'en suis très triste, sache que je t'aimerai toujours et espère peindre avec toi dans l'au delà,
    Marie-Eve Beauséjour

    ReplyDelete
  11. j avais 20 ans ...j en ai aujourd hui 37...tu m avais embarqué dans ton gros pick up avec les barres de tipi sur le toit ...on était remonté de tadoussac jusqu a chez toi...ou il y avait un festival de musique.Les jeunes venaient se faire peindre des indiens en ombres chinoises sur leur habits...c étaient pour eux tres important je me souviens...on avait beaucoup rigolé...tout le temps.Je rends honneur a ta sensibilité ,ta douceur ,ton humanisme,ta générosité,ton humour...Olivier Perrin

    ReplyDelete